Le Souvenir Franco Américain 

 

Evenement le 8 aoüt 2024 à 14h00

On August 18th At 2 PM, (in the path across from Plot B, Row 4, Grave 8, at the Rhone American Cemetery); a violinist will perform to honor the sacrifices made by the men and women of Operation Dragoon.
The occasion will also honor the father of Sylvie Tallon, who said he would never forget the American paratroopers floating through the sky to help bring freedom back to France.
Sylvie often visits our Uncle Sunny's grave; and she lost her own Dad very recently. Her Dad was a local fire fighter and one of the Robinson family's heroes.
The violinist, Ms. Colette Thuy Kim Nguyen, will perform: " Sleep Dearie,  Sleep", "The Marseille", "Amazing Grace", "The Star-Spangled Banner" and  "America The Beautiful".  
Please plan to attend this tribute if you are available. Thanks in advance for your support.
Le 18 août à 14h, (dans l'allée en face du carré B, rangée 4, tombe 8, au cimetière américain du Rhône), un violoniste se produira pour honorer les sacrifices des hommes et des femmes de l'opération Dragoon.
Ce sera également l'occasion d'honorer le père de Sylvie Tallon, qui disait ne jamais oublier les parachutistes américains flottant dans le ciel pour aider à ramener la liberté en France.
Sylvie se rend souvent sur la tombe de notre oncle Sunny et a perdu son propre père très récemment. Son père était un pompier local et l'un des héros de la famille Robinson.
La violoniste, Mme Colette Thuy Kim Nguyen, interprétera : "The Marseille", "Amazing Grace", "The Star-Spangled Banner" et "America The Beautiful".  
Veuillez prévoir d'assister à cet hommage si vous êtes disponible. Merci d'avance pour votre soutien.
Kind regards,
Cindy Robinson - Karst 
703 282 0558

 

Mémorial Day 2024

Pose des Drapeaux avec les membres du SFA


Accueil en Mairie de Draguignan

de Jolene et Mark Devanney

en Hommage à Patrick Leroy MICHAELS

 par Sylvie Francin 

Adjointe au Maire de Draguignan
Conseillère communautaire DPVA

Bienvenue à Vous dans cette salle des cordeliers en mairie de Draguignan, Jolene et
Mark Devaney, à Vous Monsieur le président du souvenir franco Américain et à chacun de
ses membres ici présents et dont j’ai l’honneur également faire partie , à mes collègues élus
, ainsi qu’au personnel municipal qui a organisé avec beaucoup de soins, cette réception.
Permettez moi d’excuser Monsieur le Maire dont les nombreuses missions le conduisent
aujourd’hui à ne pouvoir partager avec Nous ce moment. Il m’a convié le soin de
souligner combien il est attaché à cette réception qu’il a toujours honorée de sa présence et
dont il soutient toute l’importance mémorielle. Et tout particulièrement en cette année
2024 pendant laquelle nous serons amenés à célébrer les cérémonies commémorant le 80
tième anniversaire du débarquement de Provence.
Aujourd’hui nous découvrons , émus, le visage de celui que nous mettons tout
particulièrement à l’honneur et que nous portons déjà dans nos cœurs, je veux nommer
Patrick Leroy Michaels.
Quand oncle Pat comme aime à le surnommer Sa nièce Joléne , s’enrôle il n’a que 17 ans .
Un age qui devrait être celui de l’adolescence insouciante dans une Amérique qui sort de la
grande crise de 1929 pendant laquelle la société a été très fortement frappée. Le pays
éprouve le besoin de sortir du marasme économique et sa recherche du bonheur est plus
que prégnante. On y voit naître Walt Disney avec ses premiers long-métrages, le début de
époque cinématographique qui rendit célèbre Clark Gable, Gary Cooper, Greta Garbo, les
Marx Brothers, Charlie Chaplin , c’est également le grand retour du western de John Ford ,
l’émergence d’ Orson Welles, en 1941.
Mais en cette année 1941 , un événement va se produire , savamment mûri, réfléchi
jusque dans les entrailles obscures et impérialistes du Japon des samouraïs. En ce
dimanche 07 décembre 1941 , il est 7h55, dans l’insouciante douceur des alizées ,l’île
d’Hawaii voit les zéros s’abattre sur Pearl Harbour , faisant basculer le monde dans une
guerre désormais mondiale . La réponse de l’Amérique ne se fait pas attendre et le
lendemain, elle entre en guerre contre le japon . En application du pacte tripartite , Hitler et
Mussolini déclarent la guerre aux Etats-unis le 11 décembre . Le contexte est posé.
Revenons donc à Patrick, si vous me le permettez , revenons à ce visage juvénile ,
irradiant , au regard affirmé qui nous saisit néanmoins dans cette détermination qui dût
être la sienne lors de son engagement . On imagine aussi cette fierté très palpable à porter
l’ uniforme de son régiment lorsqu’il s’enrôle en 1942 . Et ne nous y trompons pas, il
porte déjà en lui, cette part d’héroïsme lorsqu’il signe au bas du document, son
enrôlement. 2 ans plus tard, il s’inscrira indéfectiblement sur la liste des héros lorsqu’il
quittera, en plein ciel, l’avion qui l’a transporté au dessus de la Motte. Son destin est scellé
! il affrontera ce qu’il est venu combattre, ses peurs peut-être, ses ennemis surtout, ceux
dont il faut combattre les idéologies mortifères et exterminatrices, ceux qui veulent , sur le

sol de France, imposer une théorie de l’espèce. Mais sur ces côtes de Provence, sur son
territoire, elle ne passera pas et Patrick fût de ceux qui y contribuèrent. Alors comment ne
pas ressentir en ce moment, cette immense montée de reconnaissance, ce besoin de lui dire
« « merci Patrick », » merci de nous avoir rendu libres » . Nous lui devons ce devoir aussi,
de mémoire .
Et pourtant , le drame de sa vie ne s’est pas joué sur ce théâtre de guerre, il prend place un
jour de septembre 1944, le 14 précisément, tout juste un mois après le débarquement , avec
celui qui est son ami Allan Johnson, lors d’ un acte que je qualifierais presque d’ anodin, le
destin est en route, le drame se prépare qui laisse à notre entendement un sentiment
puissant d’injustice, d’incompréhension. Patrick ne verra désormais plus jamais le soleil
se coucher pour avoir voulu apprendre à conduire à son ami.
Et cet ami ne l’oubliera jamais, n’oubliera jamais ce frère d’arme , ce frère d’âme. C’est lui
qui nouera les liens avec vous Joléne et Mark et qui vous permettra , de mettre des mots
pour apaiser les maux, ceux du cœur, ceux des interrogations de l’esprit et remplira de
sens, ce vide du comment, du pourquoi ?
Aujourd’hui, le souvenir franco américains, au travers de tous ses membres , dévoués,
investis, des humanistes, à n’en pas douter, son Président Willy Brucker a souhaité honorer
la mémoire d’oncle Pat, en ce prochain jour de Memorial day. Une semaine , assurément
d’Amitiè mais avant tout, une reconnaissance indéfectible. Car le devoir de mémoire, c’est
aussi, retrouver ces histoires dans la grande Histoire. C’est mettre un visage à un nom , y
associer un destin de vie pour et leur permettre de rentrer désormais et à jamais dans nos
cœurs ainsi que dans l’histoire de Draguignan
Un grand merci pour votre attention
Sylvie FRANCIN
Adjointe au Maire de Draguignan
Conseillère communautaire DPVA


Speech by the Mayor of Draguignan

President of Dracénie-Provence-Verdon agglomération

Regional Advisor

 

Tribute to civil, military and associative personalities

Particularly Madame Jolène DEVANEY niece of soldier Patrick Leroy MICHAELS buried

in the Rhône American Cemetery in Draguignan and her husband Mark DEVANEY

 

Dear friends

It is with pride and emotion that I speak on this sacred issue, on this MEMORIAL DAY.

In september I was in Washington at the French Embassy then at Arlington National

Cemetery to commemorate the 79th anniversary of the liberation of Draguignan and the

landing of Provence.

I was able to go and bow at the graves of our liberators whom I had the chance to know.

I went to tell them that Draguignan, Provence and France will never forget them.

They gave their lives to free us from the worst ideologies that had overwhelmed Europe:

Nazism.

Because this was no ordinary war. You all know it and woe to those who have forgotten it

or to any attempt at resurgence, whatever it may be.

 

Saint Exupéry said, regarding the sacrifice of our young Americans boys:

"Your young people die in a war which, for the first time in the history of the world, is for

them, despite all its horrors, a confused experience of love. Do not betray them. Let it be

they who dictate the peace, when the day comes! May this peace be like them! This war is

noble, may their faith in the spirit also ennoble peace. "

 

I would end by quoting a text by Saint John Persian, a French poet who took refuge in the

 

United States of America:

 

"Song for an equinox “

 

"The other evening, it thundered, and on the land of graves, I listened to this response to

the man resound, which was brief, and was nothing but a crash.

Friend, the down pour from heaven was with us, the night of God was our bad weather,

and love, in all places, went back to its sources

I know, I saw: life goes back to its sources, lightning picks up its tools in the deserted

quarries, the yellow pollen of the pines gathers at the corners of the terraces, and the seed

of God goes to rejoin the sea , the purple sheets of plankton.

God the scattered one joins us in his diversity "

GOD BLESS YOU,

GOD BLESSE FRANCE,

GOD BLESS UNITED STATES OF AMERICA!

 

Réception en Mairie de Draguignan

24 mai

 


Mémorial Day

26 mai 2024


Soirées et repas pour les invités


Repas chez Michelle et Willy

24 mai

Soirée chez Evelyne et Bernard

24 mai

Repas  midi chez Isabelle et Olivier

25 mai

Cocktail Domaine du Dragon Draguignan

25 mai

Repas chez Monique et Jean-Claude

26 mai

Lettre de remerciement de Jolene Devaney

 

 

Of  behalf of my husband Marc & I, along with our entire family, we would like to thanks each and every one of you for extending this once in a lifetime experience to us. We had always planned too visit Uncle Pat’s resting place and now thanks to the SFA you have made it come to fruition

 

The beauty of this trip is not only have we had the opportunity to visit his grave, but we are learning so much more about the liberation and men and women that made it all happened, French and American.

 

Our family along so many others, I’m sure, who have loved ones buried in the Rhone American Cemetery    re forever grateful to you for taking such great care of them and their final home here on earth. My aunt Kay, Patrick’s sister was in the Army and oversaw receiving the bodies back to home of the serviceman who passed away and when it came time to make the decision for Patrick to com home or be buried here my aunt knew that this would be a better option for him and our family.

Being here now reaffirms their decision as this one of the most beautiful and peaceful places that he could be.

We are honored and humbled by your kindness and feel truly blessed to be part of such a wonderful organization.

 

Sincerely,

Jolene & Mark  Devaney

The Michaels Familly  

 

Article Var Matin Anglais


Quatre belles cérémonies se sont déroulées le 8 mai à Draguignan, dont une au cimetière américain, pour marquer le 79 ème anniversaire de la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie.

Photos J.C Garcia et M.Delannoy


Les Cadets de la Défense

Marche mémorielle des cadets de la défense du Var à Canjuers, 8 groupes de 30 cadets, soit 240 jeunes ont parcouru 12 km , avec des arrêts à des stands mémoriels tenus par des associations patriotiques réparties le long de la route, en fin de journée une cérémonie et dépôt de gerbe à la stèle au clos d'Espargon.

Ainsi, 4 stands ont été tenus par 4 associations :  le "Souvenir Franco-Américain", The Franco-American Society of Draguignan , avec présentation de l'Opération Dragoon aux cadets présents ; "Les enfants de la Résistance" pour parler de... la Résistance pour raviver la mémoire de leur sacrifice, mais aussi présenter le cimetière US dracénois, le seul du sud-est de la France ; " l'Union Nationale des Combattants", pour parler de l'Armée d'Afrique ; et enfin du "musée du débarquement" du Muy, pour parler des paras américains.

Photos:  J.C Garcia et Michel Delannoy

Vidéo: KILADIT

 


Parmi la vingtaine d'équipes de 3 à 5 personnes, les participants ont arpenté en voiture le rallye mémoriel organisé par le Rotary Club Internationale de La Motte sous la présidence de Eileen Ferrand

 A l'aide d'indices, de codes et coordonnées GPS et un livret, les participants ont dû chercher des balises en lien avec l'histoire locale, durant près de 5 heures dans Draguignan, Les Arcs et La Motte.

Les trois premières places, ont été remportées par le Souvenir Franco-Américain.

La journée s'est terminée autour d'un barbecue.

Une belle réussite d'une activité mémoriel et conviviale partagée par 37 membres du Souvenir Franco-Américainet ce grâce à une organisation remarquable du Rotary Club International de La Motte.

 


Assemblée générale 2024

Assemblée Générale 2024

Restaurant Le Bercail Puget sur Argens


Conférence sur l'Opération Dragoon

présentée par Michel Delannoy

Cocktail de dégustation Le Bercail

Repas de l'assemblée générale

Restaurant Le Bercail









Mémorial Day 2023




La soirée en l'honneur des invités chez le  Président et Madame


Pose des drapeaux 27 mai 2023

Avec les invités Cindy Karst et son mari Kendrew Colton

                                                                                                                                                                                                                                                              Photos M. Delannoy


Mémorial Day 2023



WWII provence operation dragoon





Le contenu de Powr.io ne s’affiche pas du fait de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d’utilisation des cookies (fonctionnels et marketing) pour accepter la politique d’utilisation des cookies de Powr.io et afficher le contenu. Pour plus d’informations, consultez la politique de confidentialité de Powr.io.